Le Petit Furet en deux versions

Le Petit Furet

Il court, il court le furet….

Mais quand il court, il court dans la cour ou il court pour aller en cours ?

Parce qu’attention , ça n’a pas la même signification !

S’il court dans la cour, il peut courir en faisant des ronds, ron ron petit patapon, mais s’il court pour aller en cours, il est sûrement en retard, il court en ligne droite, il est pressé, il va au plus court. Et quand il court, en rond ou en ligne droite, il a le souffle court .

C’est pas comme si, tous les dimanches, il allait à la chasse à courre. Il serait sans doute moins essoufflé, plus entraîné.

On peut aussi envisager qu’il court dans la cour pour aller en cours. Alors là, tout devient plus compliqué : il court en faisant des ronds mais il court aussi en ligne droite, il ne sait plus très bien où il va, il se perd, il est à court d’idée, courir c’est bien beau, mais pour aller où ?

Il finit par s’arrêter, se poser pour réfléchir, mais comme le dit la chanson, un furet qui ne court pas n’est plus un furet .

Alors il repart, désorienté, il se dit qu’au pire il pourrait taper la balle. Le voici donc en route vers le court de tennis pour y prendre un cours. Là il ne court plus en rond ou en ligne droite, là il court de gauche à droite et de droite à gauche. Là il a encore le souffle court, mais au moins sur ce court, il court et il sait où il va.

Parce qu’attention , ça n’a pas la même signification !

Le Petit Furet

Il courre, il courre le furet….

Mais quand il courre, il courre dans la cour ou il courre pour aller en cours ?

Parce qu’attention , ça n’a pas la même signification !

S’il courre dans la cour, il peut courir en faisant des ronds, ron ron petit patapon, mais s’il courre pour aller en cours, il est sûrement en retard, il courre en ligne droite, il est pressé, il va au plus court. Et quand il courre, en rond ou en ligne droite, il a le souffle court .

C’est pas comme si, tous les dimanches, il allait à la chasse à courre. Il serait sans doute moins essoufflé, plus entraîné.

On peut aussi envisager qu’il courre dans la cour pour aller en cours. Alors là, tout devient plus compliqué : il courre en faisant des ronds mais il courre aussi en ligne droite, il ne sait plus très bien où il va, il se perd, il est à court d’idée, courir c’est bien beau, mais pour aller où ?

Il finit par s’arrêter, se poser pour réfléchir, mais comme le dit la chanson, un furet qui ne courre pas n’est plus un furet .

Alors il repart, désorienté, il se dit qu’au pire il pourrait taper la balle. Le voici donc en route vers le court de tennis pour y prendre un cours. Là il ne courre plus en rond ou en ligne droite, là il courre de gauche à droite et de droite à gauche. Là il a encore le souffle court, mais au moins sur ce court, il courre et il sait où il va.

Perrette et ……

Adieu veau, vache, cochon, couvée……

Mieux vaut ne pas trop rêver, on risque plus tard de vo….ciférer.

Du veau tant désiré, ne reste plus rien

Sur les vaux le voyait gambader, maintenant s’est éteint.

Vous aviez imaginé, mais vos rêves étaient trop beaux,

Chemin faisant, tout est parti à vau-l’eau.

Vos voyages de Vaux Le Vicomte à Vaux-sur-mer

Se sont terminés en galère.

De val en vaux, de vaux en val,

Le veau a fini halal.

Vos espoirs envolés,

Adieu veau, vache, cochon, couvée……

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s