Les volontaires par Catherine Marc

Les volontaires

Ils ont l’allure patiente

Et la pupille résiliente

Ils connaissent la vitesse

de la vie qui se compresse

Elles sont des femmes

Toutes militantes en campagne

Ils sont des hommes

Tous dans les méandres slaloment

Les volontaires

Mais je sais qu’aujourd’hui

S’ils s’investissent masqués

Ils combattent l’inoui

Tandis que l’heure est confisquée

Ils font route vers l’autre

Naviguent sur un cotre

Ils ignorent l’âge

La menace du cloisonnage

On les oublie souvent

Dans la societé absorbée

Par l’interdit du mouvement

Le geste dérobé

Ils ont la voix de la tristesse

pour des chants de tendresse

Ils ont le silence de la compassion

Pour l’enfermement de raison

Les volontaires

Mais je sais que certains

Contre le déclin

Cherchent les artistes meurtris

Ceux qui livrent l’émotion

et la création pétrie

L’ amour en ascension

Ferveur des destinées

Concocté pour l’humanité

Ils ont l’allure consciente

Se déplacent hors des barrières

Des injonctions procédurières

Conjurent la politique déficiente

Ils connaissent les détours

Propagent l’amour

Ils n’ont qu’une identité

Celle de l’universalité

Les volontaires

Mais je sais que les générations

N’héritent pas de contrefaçons

Des passés, des présents, du futur

Pour faire vivre la nature

Ils seront solidaires

Contre l’arbitraire

Dans le champ du printemps

Le bourgeon d’un volcan

Fulminera d’indépendances

De coopérations de nuances

L’oiseau qui sautille

n’admettra pas les pensées en guenilles

Catherine Marc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s