Poisson rouge de Solange

Est-il utile de dire que j’ai du mal avec cette proposition de travail ?
Peut être suis-je une horrible « irresponsable » ? J’ai une vraie crise de conscience !!
Responsable ? Concernée ? « Je savais pas, je n’étais pas là, ce n’est pas moi »…
Déjà, je culpabilise, vous voyez ? Et vraiment je n’ai pas la moindre envie de culpabiliser !! Ca me rappelle les devoirs de philo…
Et mon art de procrastiner, ma capacité d’invention pour retarder le moment..
(comme aujourd’hui, et comme certains que je ne nommerai pas mais qui ont trouvé une belle excuse pour finir l’année avant l’heure, sans aucune dispense officielle, en plus !) je plaisante bien sur, ne me tombez pas dessus ! C’est juste que je suis un peu jalouse : j’ai ouvert ma boite Email en me disant que j’allais prendre mes vacances de Noël, et puis, zut, je m’étais fait griller, vous aviez réagi avant moi !!!)
J’ai souri, et me suis dit que je devais quand même assumer, être responsable et exercer mon légendaire sens du devoir et de la responsabilité.

A ce propos, m’est revenue une anecdote du bon vieux temps du lycée, où je me suis pris le sens de la responsabilité en plein, vlan, comme ça !
Je n’avais pas rendu ma dissert. (Sur la responsabilité, déjà !) Et j’avais développé des trésors d’imagination pour présenter des excuses valables et imparables (je crois bien que ma grand-mère était morte pour la troisième fois) quand la prof, juchée sur l’estrade et ses talons compensés, m’a toisée avec mépris en m’assénant :
-« Mademoiselle, vous serez une entretenue légale, parce qu’incapable d’assumer vos responsabilités, à fortiori, un métier ! »
La gifle était violente… J’étais piquée au vif ! (Vous comprenez mon traumatisme devant ce terrible retour de mon passé lycéen en cette fin d’année 2020 déjà si terrible par bien des aspects !?)
Cette phrase m’a accompagnée tout au long de ma carrière, à chaque difficulté, à chaque angoisse, mais aussi à chaque succès, à tous les moments où je me suis sentie fière de moi, voire brillante… (Si, si ! ça m’est arrivé !)
Alors… alors, peut être que je dois « une fière chandelle »  à ce prof qui m’a secouée si durement ? Si j’osais, je lui dirais merci, à cette virago ! Bref, tout ça pour vous dire que je tourne autour du sujet, mais que rien ne vient- ou plutôt si, des tas de choses, mais trop de moralité, de bien et de mal, de sens du devoir, etc.etc…
j’ai envie, quand même de vous offrir la lettre que j’ai écrite l’an passé, pour une petite fille qui voulait grandir.
La voici :

Pour grandir…

Commençons par le poisson rouge. Je crois que je l’ai apprivoisé. Quand je tapote le verre de l’aquarium, il s’approche, pirouette devant moi, et m’envoie un message secret, bouche ouverte et frétillements gracieux. Nous avons un langage secret, nous échangeons des confidences, il me raconte sa vie et ses envies.

Mais là, plus rien ! il soupire et se tait, il tourne en rond en baissant la tête. Depuis quelques jours, il semble un peu perdu, il s’ennuie et je crois qu’il n’aime pas son bocal.il tourne en rond, et ça me rend triste. Au fond de moi, le renard du petit prince me murmure à l’oreille…
« Si tu m’apprivoises, tu seras responsable. »
J‘ai le cœur gros, je suis partagée entre mon rendez vous de chaque jour devant l’aquarium, et la joie de parler avec Kakou mon ami poisson rouge –si, si, je dis bien : parler !

Et une petite voix qui me dit de le laisser partir. Je sais bien que je dois agir, que je dois choisir, que je suis assez grande pour accepter que Kakou s’en aille vivre sa vie dans le grand aquarium de Jules, au milieu de ses congénères…

Il m’oubliera peut être, mais il sera plus heureux.

Peut être, c’est un peu ça grandir, penser au bonheur de mon poisson rouge, et l’aimer si fort que je me sens capable de m’en séparer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s