Adèle se fait la belle par Anne Geffroy

C’était il y a peu, un 23 décembre
Monsieur Noël
Se plaint auprès de sa femme Adèle
Très chère
Je n’ai rien à me mettre
Comment faire ?
Le temps des cadeaux est venu
Et demain je suis attendu.
Or jamais on n’a vu
Un père noël cul nu
Mon cher mari
Vous m’en voyez marrie
Mais rien n’y fera
il pleut et ça ne séchera pas
Oh là là
Le père Noël s’angoissa
Se lamenta, pleura et caetera
Alors la mère Adèle
Quelque peu cruelle
Lui tint à peu près ces propos
Hé Noël que faisiez vous au temps chaud
Tandis que je suais à couvrir votre dos ?
Sachez que votre Adèle
Ne fera plus ni la lessive ni la vaisselle
Mais va se faire belle
Pour profiter de la bagatelle
Pendant qu’avec votre cheptel
Vous irez courir le ciel
Alors peu importe
Que vous soyez
Si peu habillé
Pour aller visiter
Vos bébés
Et passer
par les cheminées
Il vous reste
A laver votre veste
Et oublier votre sieste
Le père Noël un peu confus
Se dit tant pis j’y vais tout nu
De toute façon il fera noir
Et personne ne pourra me voir…
Et c’est depuis
Qu’Adèle rit
De savoir son Noël chéri
Travailler la nuit
Et en catimini
Des enfants le soir
Ne jamais se faire voir
Anne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s