Le livre volé de J Hache

Le livre volé

— « Avez-vous écrit ce livre ?

— Oui

— Pourquoi a-t-il disparu ?

— Je vais vous faire une confidence, Monsieur l’Inspecteur ; sans doute parce que dans ce livre, je faisais des révélations qui auraient fait le tour du globe.

Hélas, ce manuscrit, cousu main, écrit de ma plus belle plume, sans l’aide de la moindre machine, seul exemplaire au monde, aurait pu attirer des personnes que j’y dénonçais. Voyez-vous, Inspecteur, cette fenêtre ouverte, ces traces de pas sur le balcon, cet escalier de pierres si instables qu’elles se sont effondrées, ce toboggan renversé … Tout indique qu’un voleur pressé de se fondre dans la nuit a emporté mon livre !

— Des personnes ont-elles eu accès à votre maison, quelqu’un aurait-il vu ce livre ? En avez-vous parlé à vos connaissances ? D’ailleurs, où se trouvait-il ? Dans votre coffre, sous votre lit ?

— Non, Inspecteur, je vous arrête … Je ne range rien de précieux sous mon lit à cause des araignées et je ne possède point de coffre ! Un coffre … Sachez que je vis à l’ancienne, ni machine à laver, ni même de machine à coudre, alors, un coffre-fort … Ce livre attendait, posé sur le vieux buffet de merisier, dans un renfoncement sous l’escalier. Hier après-midi, je devais le déposer chez l’homme de l’art, celui qui dispose d’une imprimante. Si ma moto n’était pas tombée en panne au moment de partir, ce serait chose faite, un exemplaire de mon manuscrit voguerait maintenant vers mon éditeur …

J’ai donc déposé ce livre sur le buffet, ai mis sur mon tourne disque une chorale de chants révolutionnaires afin de me donner du courage, lorsqu’on a frappé à la porte à l’improviste … Un cuisiniste est entré, et, en voyant ma vieille cuisine patinée par les ans, en pur bois d’arbre, s’est esclaffé, m’a presque ri au nez, puis a proposé de me faire un devis « pour une cuisine ultra moderne, en acier et plastique, faux bois et … » mon sang n’a fait qu’un tour : j’ai failli l’accrocher à la patère dans mon ire, et, un peu brutalement je l’avoue, l’ai balayé vers l’extérieur, l’escalier instable l’a emporté dans une chute magistrale et son fessier rembourré s’est retrouvé dans l’herbe humide, Ha, Ha, Ha ! J’en ris encore !! Sachez, Inspecteur, que je ne possède pas la moindre parcelle de patience avec ces blancs becs !

Non, non, Inspecteur, je vous vois venir, ce n’est certainement pas cette petite dispute qui aurait pu inciter le cuisiniste à revenir, d’ailleurs il ne distinguerait pas un manuscrit exceptionnel d’un atlas des oiseaux nicheurs !

Sur ces paroles un peu cavalières, je fis entrer l’Inspecteur dans ma modeste demeure …lui montrai le lieu de « l’ enlèvement » puis lui proposai un petit café à l’ancienne … Après avoir brossé mon unique fauteuil, un vieux Voltaire très instable sur ses pieds vermoulus, j’invitai l’Inspecteur à s’asseoir.

De fil en aiguille, j’eus une pensée pour Voltaire, oui, Voltaire, l’ami de Denis Diderot, tous deux en froid avec « la maréchaussée » songeai-je en me remémorant cette anecdote du grand philosophe des Lumières, directeur de l’Encyclopédie : Diderot avait égaré son dernier manuscrit, « La Religieuse », pensant se l’être fait dérober, n’imaginant pas prévenir les autorités car, en tant qu’ « individu suspect de mauvaise influence sur les sujets de Sa Majesté », il aurait risqué l’emprisonnement … Le soir venu, il retrouva son cher livre niché au creux de ses draps de chanvre !

Je sentis à ce moment mon visage se pigmenter de rouge … et me souvins que, la nuit précédente, j’avais, dans un accès de somnambulisme ou était-ce un rêve éveillé, déplacé le manuscrit afin de le dérober aux regards du premier curieux venu … Monsieur l’Inspecteur venait de poser son postérieur sur « Mon Livre » !

Joëlle le 17.11.2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s