Anne-Marie Lathoud-Lyon

Il m’est échu la lourde tâche de me présenter à vous, les anciens, vous qui êtes à la fois notre passé par vos enseignements et notre avenir par votre mémoire. Vous connaissez le temps figé depuis longtemps dans vos résidences alors que nous découvrons un monde inerte, statufié, « coronavirussé ».

Nous sommes dans un mauvais film de sciences fiction qui a jeté aux orties les relations humaines, brûlé les impatiences, détruit les ardeurs et les passions. Et pourtant notre terre si malmenée en bénéficie, retrouve des élans de jeunesse et de pureté, redonne de l’espoir à ses occupants et essaie de réparer les dommages causés par l’humain.

J’ai bien conscience de n’être rien, qu’un petit écrivaillon aux états d’âme épistolaires, mais qui essaye pourtant d’apporter un peu de lumière dans cette chambre noire qu’est notre monde aujourd’hui. Si le temps passé à nous lire, mes amis et moi, vous apporte de la joie et un peu de bonheur, alors nous aurons réalisé notre vœu le plus cher : vous rendre une petite parcelle de tout l’amour que vous nous avez donné, de tout le savoir que vous nous avez partagé.

Restent les esprits chagrins qui ne verront aucun intérêt à ces élucubrations, les pisse-froids, les mal léchés, les faiseurs d’histoires (ni la Grande, ni les bonnes) bref les pas marrants du tout. A eux je veux dire qu’aucun de nous n’a la prétention de changer leur vie ni de les faire rire à gorges déployées, activité qu’ils ne pratiquent plus depuis si longtemps qu’ils ne savent même plus comment faire !

Je laisse à la vie le soin de leur apprendre parce que, tant qu’il y en a un souffle, on ne cesse jamais de s’instruire, que ce soit en connaissances ou en sentiments.

Vous, les anciens, les seniors ou quelle que soit la façon dont on vous appelle, vous êtes nos ancres, nos racines, nos étoiles, notre lumière dans la nuit. Heureux ou grincheux, soyez là pour nous, nous qui sans vous ne sommes que des parenthèses.

Je m’appelle Anne-Marie, comme vous j’ai une longue histoire mais j’ai perdu mes étoiles et le ciel est noir. Alors j’espère que les quelques textes que je vais vous soumettre éclaireront vos yeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s