Ce Matin par Anne J

Ce matin, contrairement à mon habitude, je saute du lit, pleine d’énergie. Prendre le petit déjeuner tout de suite est un rituel, en écoutant radio bleu

Ouverture des volets, le ciel est bleu et sur le gazon, un couple d’oiseaux bleu noir, sont en train de picorer en sautillant.  Déportant mon regard bleuté vers la table de la cuisine, un objet inattendu à cette place, retient mon attention.  C’est une forme rectangulaire, bleu marine, avec des trous à sa base .Un harmonica !

Cela fait longtemps que je ne l’avais pas vu ! Il devait être rangé près du pupitre du piano et quelqu’un l’aura mis en évidence ici C’est amusant de souffler et inspirer dedans : un son aigu sur différentes tonalités se fait entendre. Ce bruit assez strident provoque d’emblée, l’envolée des oiseaux avec des piaillements  et des battements d’ailes.

Alors je reprends mes habitudes, mon petit déjeuner avec le café et le pain grillé et du beurre salé.  Les informations de la radio me recadrent dans le contexte. Cependant, je suis trop contente d’avoir retrouvé cet harmonica de mon enfance, et mon esprit s’évade ! Cela permet la rêverie.

Cet  instrument de musique populaire est facile à transporter dans sa poche et n’est pas encombrant. Cela permet de voyager avec, en s’exerçant à faire des gammes et surtout, à maîtriser son souffle.  Aussi, c’est un petit agrément, éveillant la curiosité des étrangers. Donc par là même, il suscite des sujets de conversation, ou même peut donner l’occasion à des démonstrations sonores.

La nuit, et cela je ne l’avais pas remarqué, cet harmonica brille sur une face, grâce sans doute aux paillettes d’ornement qui doivent contenir des capteurs solaires.  Mais alors, peut être peut-il faire office de lampe de poche ?

Ce me semble être un objet  très complet et j’ai envie de le transmettre à celui de mes petits enfants qui sera intéressé pour jouer des comptines ou des chants populaires que je lui apprendrais. Et puis de fil en aiguille, les autres petits enfants pourront chanter et accompagner ces airs flottant dans le vent, selon la transmission orale. »

Anne J

l le 04/05/2020

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s