Poésies de Margaux Vola

Les roses du jardin s’ouvrent petit à petit

Autour de moi j’observe les papillons voler
En tendant l’oreille j’entends les oiseaux chanter,
Plongée dans le labyrinthe de mon esprit

La coccinelle vole pour voir mon récit
Avec les abeilles qui commencent à butiner
Près de l’olivier je contemple la magie

Les roses du jardin s’ouvrent petit à petit

L’arabesque remuant le parfum des fleurs fanées
Le rythme du vent secoue le nid des fourmis
Avec la musique des arbres en folie

Les roses du jardin s’ouvrent petit à petit

 

 

Emprisonnée dans mon jardin

Emprisonnée dans mon jardin,
Je fais les cent pas autour de mon ruban de terrain
Confinée entre ces quatre fleurs,
Je cherche à entendre la musique du bonheur
Je guette la moindre opportunité de planter des graines
Afin d’éviter de nombreuses migraines
Toujours la tête dans les nuages roses,
À la recherche de ma passion et de ma dose.

 

La vie est une danse

Sur demi-pointe, je cherche le rythme
Musique en route, vêtus de mon costume
Sur la scène mon corps s’élance
Jeté parfait malgré ma méfiance
Me voilà débordante d’énergie
Avec la zumba de fantaisie
La vie est une danse.

Margaux Vola mai 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s